NOUVELLE ZELANDE

05 février 2008

NZ 1

Voyage en Nouvelle Zélande

La Nouvelle Zélande est géographiquement le pays le plus éloigné de la France. C’est juste de l’autre côté du globe.

Pourquoi aller si loin ? Je n’ai pas de réponse satisfaisante, si ce n’est que les six semaines passées là bas ont été très courtes, et que ce que j’y ai vu me donne envie d’y retourner.

Je suis donc parti, avec ma brouette et le même équipement que celui utilisé pour le Briançon Menton, à quelques détails près.

Infos sommaires : la Nouvelle Zélande est constituée de deux îles situées à 1500km au sud de l’Australie. Elle est peuplée par 4.5 millions de « Kiwis » rassemblés à 80% dans les villes. Le climat est fortement influencé par la mer de Tasmanie à l’ouest et le Pacifique à l’est. Les variations climatiques hiver été sont modérées. Par contre les variations quotidiennes sont très fréquentes. L’été ressemble à celui de la Bretagne, mais dans l’hémisphère sud c’est de décembre à février.

                                                            

Jeudi 13 décembre

Départ de Paris avec CATAY PACIFIC

DSC01049

étape à HONG K0NG                DSC01052

                

puis arrivée à AUKLAND après un total de 23 heures d’avion et 12 heures de décalage horaire.

Etape de 3 jours pour digérer le décalage, promenade dans AUKLAND

C’est une grande ville moderne, ouverte sur la mer. Le plan d’urbanisme est plutôt anarchique.

DSC01075

DSC01080

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Dans le port on aperçoit au fond le remplaçant du Rainbow Warrior, pour ceux à qui ça rappelle quelque chose….

DSC01077

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

N’oublions pas que c’est bientôt noël, un groupe de Maori chante des chansons traditionnelles        DSC01056                                                                                                

                                    

 

                                                         

mardi 18 décembre

Départ par le train à 7h30.

Il y à un petit train à usage essentiellement touristique qui traverse l’île du nord de AUKLAND à WELLINGTON. Ce n’est pas le TGV  mais c’est très agréable.

DSC01091

DSC01083

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

On prend le temps de voir le paysage. Il y a un bar et des tas de petites choses à grignoter. Malheureusement le temps est assez pluvieux, je n’ai pas vu grand-chose.

DSC01089

DSC01090

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Arrivée à WELLINGTON  à 20h.

Je n’ai rien réservé, heureusement sur le quai un chauffeur de navette cherche des clients pour un backpackers. Pas d’hésitation j’y vais.

Les backpakers ressemblent aux auberges de jeunesse, mais ouverts à tous, c’est très convivial, et en plus pas cher !

mercredi 19 décembre

j’ai passé une petite nuit, je devais être au départ du ferry à 7h.

Coup de chance, un jeune anglais prend lui aussi le Ferry, il m'emméne en voiture, nous embarquons ensemble

Traversée sans problème. Du vent des vagues, pluie,plutôt frais, je ne séjourne pas trop longtemps sur le pont car il faut s'accrocher au bastingage pour y rester. Arrivée à Picton, il n’y a pas grand-chose à voir.

DSC01102

.DSC01101

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Il est 12h,  je prends un bus en direction de NELSON. C’est une ville très agréable avec un centre actif et un grand front de mer. Le ciel se dégage, il commence à faire beau.

Un groupe de Karatéka s'entraîne sur la plage.

DSC01109

DSC01106.

.

.

.

.

.

Je remarque quelques architectures bizarres

DSC01110DSC01111

.

.

.

.

.

.

.

je passe l'après-midi à explorer la ville et plante la tente dans un terrain de camping assez luxueux.

demain j'espére attaquer le "Abel Tasman Trek" qui est l'un des plus connu de NZ.

Posté par JPTX1 à 12:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]


NZ 2

Jeudi 20 décembre :

enfin le soleil

Départ en bus pour MARAHAU, le départ du ABEL TASMAN TREK.

.DSC01112

.

.

.

.

C’est un tout petit village. Au  départ du trek un panneau m’informe qu’il faut obligatoirement réserver  ses étapes, gîte ou camping. Et par défaut on n’est passible d’amende !

Je me renseigne ou réserver. Il y a un terrain de camping pas loin ou l’on peut réserver par internet Je fais ma réservation et au moment d’éditer le billet je constate qu’il n’y a pas d’imprimante. Je prends une photo de l’écran. DSC01114

.

.

.

.

C’est du billet Internet !

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Enfin j’attaque le trek, il est 14h30.

Le chemin est très facile, DSC01115

en corniche au dessus de la mer. DSC01117

.

.

.

.

.

.

Je longe des plages,

.   DSC01121                                                                              

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.passe des ponts sur des rivières.

DSC01131

.

.

.

.

.

.

.

.

.

traverse des criques,

DSC01125

.

.

.

.

.

.

.

.

.

J’avance très vite, prends quand même le temps de prendre un bain.

DSC01118

.

.

.

.

.

.

Un peu fraîche quand même.

.

.

.

.

.

Je dépasse l’un des sites que j’avais réservé, trop tôt pour s’arrêter.

Finalement je plante à Tonga Quarry vers 8h30. J’ai fais pas loin de 30 km.

Je m’attendais à trouver beaucoup de monde, la cohue estivale! c’est l’un des trek les plus populaires de NZ.

En fait avec le système de réservation il n’est pas possible de dépasser la capacité d’hébergement des refuges et des terrains de camping. Je n’ai donc pas vu grand monde.

.

.

Vendredi 21 décembre

Bonne nuit ; je suis réveillé par la sonnerie d’un portable. En fait c’est un oiseau avec  un drôle de chant. Je préfère ça !

Je prends mon petit déjeuner observé par un canard marin. DSC01132

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.Ce matin c’est un peu couvert.

DSC01136

Il ne fait pas trop chaud : 18°  idéal pour marcher.

Le chemin longe la plage sur 1 km. Ça roule bien.

DSC01140

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Je passe une suite de petites plages. Sur l’une d’elle un gros rocher fait penser à une tête de monstre.

DSC01141

Sur une plage je trouve un randonneur embusqué avec son appareil photo. Un phoque dort sur la plage. Emotion! nous nous approchons comme des sioux jusqu'à trois mètres de lui. Il se réveille ouvre un œil, nous regarde, se retourne et se rendort. Nous ne sommes pas dans la catégorie prédateurs.

DSC01170

.

.

Un peu plus loin nous en trouvons d’autres qui prennent la pose.

DSC01177DSC01180

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.Des oiseaux se laissent aussi approcher sans crainte.

DSC01163DSC01193

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Je campe sur terrain avec Ecco, le randonneur allemand de tout à l’heure. DSC01174

Avant la nuit nous allons jusqu'à la pointe rocheuse « separate point ». De là on voit Farewell spit à 25 km au nord ouest. C’est une bande de sable étroite formée par les courant. Elle fait 25 km de long.

Il y a au pied de la falaise une colonie de phoques. Petit détail : on les sent avant de les voir. De près le parfum est suffoquant : le poisson pourri. Normal ils ne mangent que du poisson. Je pense aux longues soirées d’hiver des esquimaux dans l’igloo familial qui eux ne mangeaient que du phoque. Ça devait être chaud ! On doit s’habituer au bout d’un moment.

La nuit est très claire, la lune éclaire la mer et lui donne un aspect irréel. Aujourd’hui j’ai fais 25 km.

DSC01195

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

samedi 22 décembre

le temps est très clair, on voit la silhouette de l’île du nord sur l’horizon. Il paraît que c’est très rare. Je fais la photo.

DSC01199

.

.

.

.Je continue mon chemin, traverse d’autres criques, d’autres baies, d’autres plages.

DSC01160

.

.

.

.

.

.

.

.

.DSC01153

ce qui me frappe sur ces plages de bois échoués, c’est l’absence totale de bouteille, de sacs ou de détritus divers qui décorent tout notre littoral.

DSC01202

.

.

.

.

.

.

..

.

.

ici, l’un des plus anciens refuges du trek.

DSC01203

.

.

.

.

.

.

c’est la fin du trek. Quelques randonneurs attendent l’arrivée d’un car. Je préfére continuer par la route pour rejoindre Takaka, en passant par Motupipi c’est à 20 km. Il faut s’habituer à ces noms étranges, d’origine Maori. La route longe la côte, elle est peu fréquentée, j’ai le temps.

Je m’arrête pour le pique-nique et prends un bain, l’eau est moins fraîche, agréable.

DSC01208

J’arrive à 17h à Takaka et m’arrête à l’office du tourisme le « i site ». On en trouve partout, ils sont ouverts le dimanche et les jours fériés.

Je fais ma réservation pour le prochain trek : le « heaphi trek ». Passage au supermarché local. Je prends une bonne provision de soupes et de nouilles chinoises, du chocolat, du raisin sec, du miel…. Mon paquetage est devenu un garde manger.

18h, pas de bus, je vais tenter l’auto stop. Je me poste à la sortie du village, en direction de Collingwood, lieu le plus proche du départ du trek. Je pense devoir attendre un bon moment, avec mon chargement, d’autant qu’il n’y a pas beaucoup de voitures. En attendant je croque une délicieuse pomme achetée au super marché. Je n’ai pas le temps de la finir. Une voiture s’arrête et m’emmène. J’invite mon chauffeur au pub de Collingwood. Mon entrée dans le pub avec ma brouette et mon béret (j’ai porté le béret presque en permanence en NZ ) déclanche l’hilarité générale. J’ai passé un bon moment à discuter, très sympa.

Je plante dans le terrain de camping juste à côté du pub. En fait Collingwood est tellement petit que tout est à côté de tout, c’est bien pratique. DSC01211

Voila la rue principale-centre ville, le terrain de camping est au bout de la rue.

Après une bonne douche je retourne au pub prendre un copieux steak frites.

Aujourd’hui j’ai fais une trentaine de km.

Posté par JPTX1 à 12:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

NZ 3

Dimanche 23 décembre

Visite éclair du musée du villageDSC01235

.

.

.

.

.

.

.

.je ne vais pas attaquer le trek aujourd’hui, je vais faire un peu de tourisme dans les environs.

.

.

La patronne du terrain de camping me prête le vélo de son fils qui est pompier au village.

DSC01223

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Je file à Farewell spit qui est à 25 km.

c’est une grande langue de sable qui se perd sur l’horizon.

sur la photo on ne se rend pas compte, on voit mieux sur le plan. On voit aussi le tracé du Abel Tasman Trek que j'ai fini hier.

DSC01216DSC02025                                                                                                                                                                                                

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

des moutons se proménent sur la falaise.

   DSC01215DSC01220                                                         

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Je continue en vélo sur un chemin en gravillon qui me conduit à une plage spectaculaire « archway »

il y a des phoques un peu partout. Maintenant je les repère à l’odeur.

DSC01232      

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

DSC01229                                                                                .

.

.

.

.

.

.

.

.DSC01228

.

.

.

.

.

.

.

.DSC01234un rocher à tête de géant surveille la vallée

.

.

.

.

.

.Retour au village, le vent s’est levé, costaud, je suis debout sur les pédales pendant 25 km.

Le pompier (propriètaire du vélo) m'attend au camping. Je comprends qu'il se sert du vélo pour aller à la caserne en cas d'intervention.

Il y a eu un incendie cet après-midi.....La maman a dû se faire tirer les oreilles.

Je vais bien dormir ce soir.

Posté par JPTX1 à 12:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

NZ 4

Lundi 24 décembre

Départ du camp à 7h. ciel couvert, j’ai 30 km à faire pour arriver au départ du Heaphy Trek. Il n’est pas nécessaire de réserver.

DSC01236

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Je tente le stop. Un couple s’arrête, ils vont aussi faire le Heaphy. Ils sont  très curieux de ma brouette.

J’attaque le trek en même temps que la pluie.

DSC01237

.

.

.

.

.

.

Le sentier est dans une pénombre verdâtre. 

DSC01243

.

.

.

.

..

.

.

.

.

.je rencontre un drôle d'Elfe

.dscn0620

et un curieux monument, sans doute érigé à la gloire du randonneur méconnu.

DSC01245.

.

.

.

.

.

.

.

.

il pleut de plus en plus, les cours d'eau sont en crue, je suis complétement trempé.

19h j'arrive à Saxon Hut, il y à une dizaine de randonneurs regroupés autour du poële, toutes les fringues sont suspendues dans le refuge. un vrai décors de noël.

impossible de camper sur le plateau: c'est une éponge.

5 planchers sont installés pour les tentes. je "plante" la tente sur l'un d'eux.DSC01249

.

.

.

.

.

.

.

.

je prend mon diner dans le refuge et

fais sécher mes chaussettes sur le poële

DSC01250

la pluie se calme, je discute un peu avec les autres puis vais dormir dans ma tente.

je réfléchis à cette journée: ce chemin est plutôt facile (un peu moins que le Abel Tasman) mais je n'ai vu aucune possibilité de camper en dehors des endroits prévus.

je demande au père noël un peu de soleil demain pour sécher mes affaires.

Posté par JPTX1 à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

NZ 5

Mardi 25 décembre

Ce matin tout est vraiment humide, même le duvet. Si le père noël ne m’entend pas, je serai mal ce soir.

Le ranger vient me voir, il me dit que je suis très célèbre sur le trek : « Y’re very famous ». Il teste la brouette et trouve l’idée interessante.

Je démarre, le sentier est toujours aussi facile.   DSC01252                                                                     

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.je double un randonneur pas trop pressé. DSC01253

.

.

.

.

.

.

.

les partie marécageuses sont recouverte d’un caillebotis, le luxe.

. DSC01254

.

.

.

je passe les rivières sur des « swing bridge » littéralement pont balançant. Quelques fois c’est pour de bon.DSC01248

DSC01264

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.la végétation est toujours très verte et très dense.

DSC01258

je m’arrête à Mc Kay hut. J’y retrouve deux randonneurs partis avant moi ce matin. Le ranger vient voir la brouette. Casse croûte, une dame m’offre du cake de noêl.

Le père noël m’a entendu, je fais sécher mes affaires, puis je file.

Je passe Lewis hut, il n’y a personne.

.Au cours de la descente vers la côte ouest, la végétation change. Il y a de plus en plus de « palmiers ».

.palmiers

.

.

.19 heures j’arrive à Heaphy hut et plante la tente juste avant la pluie.

.

.

.

.Il y a trois tentes sur le terrain mais personne dehors, un nuage de moucherons harcèle sauvagement tout ce qui se déplace sur deux pattes. Comme je suis la seule victime j’ai beaucoup de succès, même avec la crème.

Un orage est annoncé pour cette nuit.

Je fais ma popote sous la tente.

Ca y est, je sais ce que j’ai oublié : la dinde aux marrons. Tant pis, je rajoute deux tranches de bacon dans mes nouilles chinoises.

En attendant la pluie tambourine sur la tente, ça m’endort.

DSC01267

Posté par JPTX1 à 11:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


NZ 6

Mercredi 26 décembre

J’ai dormi comme une bûche, j’ai à peine entendu l’orage.

Il fait presque beau, du vent quand même.

Tout le monde est parti, il est 8h30.

26_1

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.Je continue le trek entre les « palmiers ». Le vent a fait tomber des branches en travers du chemin. Ne pas s’abriter sous ces arbres les jours de tempête.

. 26_2

.

je longe la côte, l’état de la mer m’enlève mes velléités de baignades.

Elle fait un bruit de train de marchandises.

DSC01274

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Alternance de soleil et de pluie, à une cadence étonnante. La côte est bordée d'une végétation très dense, quasi impénétrable.

DSC01295

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

..

.

.encore un passage de swing bridge. La brouette posée sur la tête, j’apprécie le côté utilitaire du béret.

pont

.

.

..

..

.

.

.

.

.

.

.

.

Ici le torrent se jette dans la mer

26_5

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

..

..

le chemin longe la côte, la mer est toujours aussi forte. Pas de bain aujourd'hui.

26_6

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

j’arrive à la fin du trek. Le village Karaméa est à 17 km. Un couple d’anglais, David et Sheila, en vacances pour 8 mois me proposent de m’emmener.

Ils sont installés au Backpakers du village. 26_7

je campe sur la pelouse

Repas très convivial dans la salle commune, je suis allé chercher du vin néo zélandais à la boutique du village. Ça met de l’ambiance.

De plus le backpakers est aussi le siége de la radio locale. Ce soir c’est la soirée blues. BB King, john lee hooker….

DSC01306 26_8

.

.

.

.

.

..

.

.

.

.

.

.

.

je ne me suis pas couché de bonne heure.

Posté par JPTX1 à 11:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

NZ 7

Jeudi 27 décembre

Aujourd’hui, j’attaque le Wangapeka Trek. Celui-ci est libre de réservation.

Le départ est à 20 km. David et Sheila m’accompagnent en voiture. Petit arrêt à l’épicerie pour compléter le garde manger. J’ai 10 jours de provisions, ça devrait aller.

Les adieux du départ. 27_1

Le début du chemin est très agréable, c’est la campagne il fait beau et chaud, les papillons, les petits oiseaux, le bonheur quoi !

27_2

27_3premier passage de gué

le chemin devient plus difficile, il faut grimper dans la colline pour éviter des coudes de la riviére.

27_427_7

de temps en temps des escaliers me simplifie l’escalade.

27_5

le temps se dégrade, la pluie vient arroser la végétation et moi aussi en même temps.

Il fait frais. 27_8

  27_6

je patouille dans la boue, c’est bon pour la peau.

Il y a de la fougère partout, c’est l’un des symboles de la Nouvelle Zélande

27_9

il est 16h je n’ai fais que 10 km, mais je suis un peu fatigué, certains passages ont été assez durs. Je plante la tente.

Un petit oiseau vient me voir, il ne s’intéresse pas du tout aux miettes que je lui donne. Il attend que je gratte la mousse du sol pour y trouver des asticots. Nous devenons très copains.

  27_10

Deux espèces de poules très culottées viennent inspecter mes provisions. Ce sont des Wakas, leur regard n’est pas très sympathique. Il y a un petit côté dinosaure dans leur allure. Je les chasse.

27_11

Dîner dans la tente, il pleut. Et dodo plus tôt qu'hier!

27_12

Posté par JPTX1 à 11:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

NZ 8

Vendredi 28 décembre

Pluie hier soir, pluie cette nuit, pluie ce matin. Hier j’ai amorti une chute avec les mains et ce matin l’extrémité de mon majeur droit est à l’équerre. Un tendon a lâché sans doute. Ça ne fait pas mal.

J’enfile mes chaussures trempées et je repars.

28_1

28_2

C’est très humide, un peu marécageux, je passe des gués Le chemin est de plus en plus dur. Je passe souvent en deux fois, ce qui ralenti fortement ma progression.

Sur la photo on voit la brouette toute petite en haut à gauche dans ce passage. Ça donne une idée du terrain…

28_3

le trek longe toujours la rivière.

28_4

De ombreux passages comme celui-ci ou il faut passer en deux fois en s’accrochant aux racines pour grimper.

28_5

la mousse et les racines rendent le chemin très glissant

les arbres eux-mêmes sont couverts de mousse.

28_6

28_7

je progresse dans une ambiance de Bérésina.

la pluie s’est calmée j’ai même un peu de soleil.

28_8

28_9

Je suis vraiment fatigué, je cherche un endroit pour planter depuis une heure. Trop de pente, trop de pierres, trop de végétation, trop petit, trop humide, trop….

Enfin un endroit assez plat, je plante!

28_10

J’ai fait 8 km en 8 heures ; la moyenne est facile à calculer.

Le trek fait environ 100 km. Si c’est comme ça tout le temps, je n’aurais pas assez de provisions. En plus je vais rater le Jazz à Nelson

Je vérifie mon stock. En rationnant un peu ça devrait aller, par contre c’est le gaz qui va manquer. Et faire un feu de bois risque d’être un peu difficile.

28_12

Allons, soyons optimistes.

le waka de service tente de me piquer mes gants. Je le chasse, mais je l’entends rôder dans les fourrés. Drôle de bestiole.

28_11

toilette au torrent, une petite bouffe, un gros dodo, demain il fera jour.

Posté par JPTX1 à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

NZ 9

Samedi 29 décembre

J’ai été réveillé, cette nuit par le Waka qui est rentré sous le double toit. Il a encore essayé de piquer mes gants. Vraiment stupide cette bestiole, ils sont beaucoup trop grands pour elle.

Le plus dur c’est d’enfiler les chaussures mouillées

Du soleil enfin.

Le chemin est moins difficile qu’hier. Il reste 500m de dénivelé. Je les fais sans trop de problème dans un temps « syndical ».

J’approche de la source du Wangapeka, ce n’est plus qu’un petit torrent maintenant.

29_1

Enfin le sommet.

.29_2

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

d’un cotè la mer de Tasmanie, on voit l’écume du rivage.

29_3

de l’autre coté une vallée semblable à la précédente mais sans la mer.

.29_4

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Il faut descendre. Ça va bien.

29_5

 

29_6

C’est aussi raide que la montée, mais le dénivelé est plus court. Ensuite le chemin devient correct.

.

.

.

.

En fin d’après midi je trouve un endroit « campable ».

29_7

.

.

.

.

.

..

.

distance du jour : 15 km, et je suis moins fatigué qu’hier.

Je suis moins inquiet pour la suite.

Posté par JPTX1 à 11:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

NZ 10

Dimanche 30 décembre

Pas de grasse matinée. Debout à 7h, température 14°

Ciel un peu nuageux.

Ça démarre dans un bourbier

.30_1

.

.

.

.

.

.

.

.

.heureusement il y a des gués pour se laver les pieds.

.30_2

.

.

.

.

..

.

.

.

voilà un endroit ou j’aurais pu camper facilement

.30_3

.

.

.

.

.

.

.

.

.Traversée d’une longue zone très marécageuse. Pas de repérage de chemin.

Navigation à l’estime.30_5

.

.

.

.

.

.

.ici je perds le chemin et tourne en rond pendant une heure avant de comprendre qu’il faut traverser la rivière à gué. Le courant est assez fort, j’ai de l’eau à mi-cuisse. Ça craint pour le matos.

30_6.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.le sentier redevient difficile, beaucoup d’arbres en travers.

30_7

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

des racines moussues traversent le chemin, la marche est pénible.

.DSC01384

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.J’arrive à Thur hut. Il n’y a personne. Je m’installe sur le plateau qui domine la rivière. Je vais y faire ma toilette, j’observe de belles truites.

30_9

.

.

.

.

.

.

Pendant le dîner j’ai la visite d’un Waka. J’ai l’impression qu’ils guettent le touriste.

Aujourd'hui 13 km, demain je vais partir plus tôt pour faire un peu plus de chemin (n'oublions pas le festival de Jazz).

Le ciel et dégagé, j’espère le beau temps pour demain.

Posté par JPTX1 à 11:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]